Admin skipperPasseport bateauEspace adhérent

Actualités

Nouveau bateau, nouveau bureau

Jeudi 13 juin 2019

Face au défi technique et humain que constitue l’arrivée du Figaro Bénéteau 3, la Classe Figaro Bénéteau, composée de coureurs et d’armateurs, a mis en place une nouvelle organisation. Le Bureau s’agrandit et évolue avec notamment la création d’un comité technique et l’arrivée d’un nouveau président. 

L’arrivée du Figaro Bénéteau 3 ayant engendré une charge de travail importante pour chacun des membres du Bureau, ceux-ci ont proposé aux adhérents de la Classe Figaro Bénéteau d’élargir le Bureau de six à dix membres.

Au mois d’avril 2019, le président de la Classe Figaro Bénéteau, élu depuis 2014, a annoncé sa démission. L’association Classe Figaro Bénéteau s’est donc réunie en Assemblée Générale Exceptionnelle le 16 mai afin d’élire un nouveau bureau, lui-même en charge de désigner son président.

Nouveau bureau 2019 Classe Figaro Bénéteau   Crédit photo Thomas DeregnieauxUn bureau élargi

Le Bureau de la Classe Figaro Bénéteau était jusqu’à présent organisé sous forme de quatre commissions : Communication, Course, Nouveau Monotype, Jauge/Sécurité. En mai, lors de l’Assemblée Générale Exceptionnelle, il a été décidé de réunir la Commission Nouveau Monotype et Jauge/Sécurité et de créer un comité technique.

Le nouveau Bureau, élu le 16 mai dernier, est présidé par Yvon Breton. Le skipper Benoit Hochart en reste le trésorier. Les commissions, désormais au nombre de trois, se composent comme suit : Estelle Graveleau, directrice du Team Vendée Formation et le skipper Benoit Hochart pour la commission communication, les navigateurs Pierre Quiroga, Alexis Loison et Justine Mettraux pour la commission course, les skippers Anthony Marchand, Tanguy Le Turquais, Gildas Mahé et le technicien naviguant Guillaume Farsy pour la commission Jauge et Sécurité.


De gauche à droite et de haut en bas : 
Tanguy Le Turquais - navigateur Pierre Quiroga - Navigateur,Eleonore de Grissac, Team Benoît Hochart, Alexis Loison - Skipper; Anthony Marchand - Groupe ROYER, Justine Mettraux, Yvon Breton, Estelle Graveleau, Guillaume Farsy et Gildas Mahe 

Un comité technique et un coordinateur pour accompagner les skippers

A la demande des figaristes, un comité technique a été créé et un coordinateur a été recruté. Il s’agit de Samuel Marsaudon, fondateur et ancien dirigeant du chantier Marsaudon Composites à Lorient. Avec Michel Moyou, mesureur de Classe et Guillaume Farsy, technicien naviguant, il travaille avec les skippers et propose des solutions techniques pour faire respecter et évoluer les règles de Classe. Guillaume Farsy, membre élu, assure le lien entre le comité technique et la commission Jauge et Sécurité qui statue ensuite.

Yvon Breton, un président passionné

Yvon Breton, ancien Directeur général délégué du groupe d’assurances AG2R – LA MONDIALE est heureux de présider aux destinées de la Classe Figaro Bénéteau, homme passionné de voile et grand admirateur des marins qu’il soutient depuis des décennies. En 1991, chargé de la stratégie de communication pour l’entreprise AG2R – LA MONDIALE, il souhaite créer un événement médiatique où le nom de la marque est citée et le spectacle gratuit pour le public. Avec François-Xavier Dehaye, il met en place une traversée de l’Atlantique, en double à armes égales. La Transat AG2R – LA MONDIALE est née et intègre le circuit Figaro Bénéteau. Pendant 27 ans, Yvon Breton porte cette course, avec toujours la même passion et un attachement fort aux skippers, dont il partage les valeurs humaines autour de la performance et de la solidarité.

 

Anthony Marchand   Bureau Classe Figaro Bénéteau  Crédit photo Thomas DeregnieauxAnthony Marchand, skipper du Figaro Bénéteau 3 Groupe Royer, membre de la commission Jauge et Sécurité :

« Je me suis proposé en tant que membre du Bureau car cela fait huit ans que je navigue sur le circuit Figaro Bénéteau. Intégrer le Bureau est une façon de faire vivre la Classe. C’était à mon tour d’apporter ma pierre à l’édifice. C’est important que le Bureau reste un Bureau de coureurs. Le but est de trouver des solutions pour aider les navigants et il n’y a rien de mieux que de s’adresser aux personnes concernées pour résoudre les problèmes rencontrés. Je suis content que le Bureau compte davantage de membres. Cela permet de profiter de davantage de moyens humains.

La commission Jauge et Sécurité a pour mission de permettre à tout le monde de courir à armes égales. Au sein de la Classe Figaro Bénéteau, c’est le marin qui fait la différence et non le matériel. En terme de sécurité, les lois et les règles évoluent. La commission doit veiller à ce qu’elles soient respectées, pour la sécurité des coureurs. »

Justine Mettraux   Bureau Classe Figaro Bénéteau   Crédit photo Thomas Deregnieaux

Justine Mettraux, navigatrice du Figaro Bénéteau 3 Teamwork, membre de la commission course :

« Quand on appartient à une classe ou à une association, il est important de participer à son fonctionnement, à tour de rôle. Je n’avais pas encore intégré le Bureau. C’était l’occasion pour moi de m’investir plus. Nous avons aussi constaté qu’au vu de la charge de travail très conséquente, il fallait être plus nombreux. Pour les coureurs, cela demande de l’énergie et du temps. La commission course a pour mission d’être en relation avec les organisateurs de course afin de pouvoir planifier les saisons à venir. »

Guillaume Farsy   Bureau Classe Figaro Bénéteau   Crédit photo Thomas DeregnieauxGuillaume Farsy, technicien naviguant, commission Jauge et Sécurité et comité technique

« J’effectue de la préparation Figaro depuis 2006. Il y a toujours eu un représentant préparateur technicien au sein de la Classe. Ma présence, comme celle de mes prédécesseurs, au sein de la commission Jauge et Sécurité permet d’apporter notre expérience du métier et d’en faire profiter la Classe. J’ai également intégré le comité technique. Avec Michel Moyou et Samuel Marsaudon, nous proposons au Bureau et à la commission Jauge et Sécurité nos avis techniques. »

 

Gildas Mahé   Bureau Classe Figaro Bénéteau   Crédit photo Thomas Deregnieaux 
Gildas Mahé, navigateur du Figaro Bénéteau 3 Breizh Cola Equi’Thé, commission Jauge et Sécurité

« Mon intégration au sein du Bureau de la classe a pour but d’aider à faire avancer les dossiers techniques. Jusque-là, je ne l’avais pas fait, faute de temps. Un Bureau élargi permet de se relayer en matière d’organisation et de profiter de davantage d’avis. »

 

 

 Crédits photos : Thomas Deregnieaux Photography