Admin skipperEspace adhérent

Actualités

Retour en terres normandes !

Toujours emmenée par le solide Alexis Loison (Custo Pol), la flotte de la Le Havre Allmer Cup est décidemment bien pressée de revenir au Havre ! Après un passage éclair le long des côtes anglaises aujourd’hui, les marins ont viré Needles Fairway devant l’Ile de Wight en tout début d’après-midi et font route à vive allure vers la Bouée A5 d’Antifer. Les marins sont au coude à coude sur cette deuxième transmanche et la régate bat son plein !
Pour l’arrivée au Havre, les paris sont lancés car deux théories s’affrontent. Soit le flux rencontré actuellement par les coureurs l’emporte et les amène sur la ligne vers 23 h, soit la dorsale actuellement installée au-dessus du Havre gagne et retarde tout ce petit monde pour une arrivée bien plus tardive.

 

Un solide leader
Il n’a pas lâché la tête de flotte depuis Cherbourg et semble bien installé en première place, Alexis Loison est clairement en forme cette saison ! Auteur de trajectoires sans accroc, confiant dans ses choix, le skipper de Custo Pol ne se laisse pas intimider par les assauts de ses concurrents. Talonné par Erwan Tabarly (Armor Lux) et Xavier Macaire (Groupe SNEF), Alexis ne craque pas et savoure son plaisir de mener les débats depuis plus de 280 milles nautiques : « nous avons eu beaucoup de choses à faire depuis le départ du Havre dimanche, entre Barfleur, Blanchard et la traversée de la Manche, puis le bord de spi le long des côtes anglaises ! Portland Bill a été le dernier passage un peu compliqué, il fallait vraiment longer la presqu’île à contre-courant. Je suis fatigué mais j’ai réussi à trouver des moments de repos sous pilote la nuit dernière. Pour la deuxième traversée de Manche, on s’attend à une nouvelle période sans sommeil où il faudra bien gérer la trajectoire » expliquait-il lors de la vacation du jour.

 

Retour indécis
La dorsale anticyclonique attendue sur la dernière portion du parcours semble s’être évaporée ! A 30 milles nautiques de la prochaine marque de parcours, la bouée A5 d’Antifer, les monocoques continuent leur cavalcade dans un flux de sud-ouest de 15 nœuds et n’ont pas encore ralenti !
Dans l’incertitude des deux théories météorologiques, un bateau comité appareille du Havre dès la fin d’après-midi pour rejoindre la dernière marque et effectuer un dernier pointage officiel.

 


Toute l'actualité