Espace privé
Championnat de France  Elite  Course au large 11774

Actualités

LES BIZUTHS DANS LE GRAND BAIN

Mercredi 17 mars 2021

148473732 181427670439004 5067211698875389560 oLes figaristes effectuent leur rentrée aux Sables d’Olonne, avec la Solo Maître Coq 1ère épreuve du championnat de France Élite de Course au large. La saison s’annonce chargée, avec notamment la La Transat en double en mai, le Tour de Bretagne Voile et la Solo Concarneau Guy Cotten en juillet et la traditionnelle Solitaire du Figaro, fin août. Autant d’occasions de découvrir les nouveaux visages qui intègrent le circuit.

 

Lors de la première épreuve du championnat de France, l’équité est respectée avec trois femmes et trois hommes, mais tous ont des expériences différentes. Charlotte Yven, 24 ans, porte les couleurs de Team Vendée Formation. Après plusieurs années au Pôle France en voile olympique, elle souhaite maintenant découvrir le large. Et la Classe Figaro Beneteau est apparue comme une évidence pour elle : « Avec la monotypie, nous naviguons tous à armes égales, donc c’est vraiment le marin qui fait la différence. Il faut creuser tous les paramètres (météo, réglages, mental, etc.) pour performer et c’est à mes yeux la meilleure école de la course au large. » Alexis Thomas, 24 ans lui aussi, naviguera avec Charente Maritime cette saison.

Estelle Greck et l’Italo Américaine Francesca Clapcich ont davantage l’expérience du large. La première a navigué en Mini 6.50, en Class40 et en Ultim. Elle vient maintenant se confronter sur le relevé circuit Figaro Beneteau 3. La seconde a brillé en voile olympique (49er FX) avant d’être équipière sur la Volvo Ocean Race. Son prochain objectif est de former un duo avec l’Américain Jesse Fiedling, lui aussi nouveau venu sur le circuit. Les navigateurs de l’écurie State Street Marathon Sailing profiteront de la Sardinha Cup et de la Transat en double pour apprendre à naviguer ensemble dès cette année.

Enfin, Philippe Hartz découvre le circuit à 39 ans. Cet ancien commando de la Marine s’est offert les services de Yann Eliès cet hiver, pour découvrir le Figaro Beneteau 3.

 

Tous ont rendez-vous dès lundi sur le plan d’eau des Sables d’Olonne pour la 1e course de la saison.